L’histoire du dromardennes

Le Dromardennes, c’est avant tout l’histoire d’un couple, Simon et Serena qui, fatigués de passer leurs soirées à lire des centaines de livres pour se former sur un sujet ou sur un autres, ont décidé d’accélérer les choses.

Deux autodidactes passionnés

Serena et Simon sont tous les deux de vrais autodidactes, formés sur le terrain à grands coups de libres, de formation en DVD et puis quelques années énormément grâce aux forums et aux blogs. Avant de lancer le projet Dromardennes, le couple passait au minimum quatre à cinq heures par jour à se former sur différentes thématiques : de la pétanque au PHP en passant par la pharmacie et la calligraphie.

Impossible ? Oui bien sûr, il faudrait toute une vie et même plusieurs pour devenir expert dans chacun de ses domaines. Et c’est de cette frustration qu’est né le Dromardennes. Et si tout savoir sur tout était possible ?

Une frustration qui fait naître l’impossible

Et c’est au hasard de l’une de leur lecture à mi-chemin entre la chimie et la pharmacie que Simon et Serena finissent par apercevoir une lueur d’espoir. Et s’il était possible de tout apprendre, de tout savoir sur tout en ingérant tout simplement une gélule ?

Là où le dromardennes a été conçuImpossible encore une fois ? Eh bien non, toujours assoiffés de découverte, les deux amoureux décident d’investir dans un laboratoire qu’ils installent à l’arrière de leur jardin d’un petit cabanon qui leur servait jusqu’alors de débarra. Quelques jours de travaux plus tard et de dizaines d’heures à farfouiller le web et les encyclopédies, nos deux apprentis chercheurs étaient prêts !

Et c’est après deux ans de recherche et développement qu’est né le Dromardennes. Egalement appelé F67-G22, cette molécule possède des propriétés hors du commun qui vont tout simplement révolutionner l’apprentissage tel que nous le connaissons aujourd’hui !