Comment consommer le fenugrec ?

5
Partager :
Comment consommer le fenugrec ?

Le moyen de consommation du fenugrec est un atout important pour le bon fonctionnement de cette plante dans l’organisme. Cependant, certaines personnes ne savent toujours pas quelle option leur convient le mieux. Découvrez dans cet article quelques façons de consommer cette plante vertueuse pour mieux bénéficier de ses effets.

Consommation du fenugrec : graines, poudre ou gélules

Pour introduire le fenugrec dans votre alimentation, vous pouvez l’utiliser sous sa forme principale. En effet, il suffit de tremper les noix dans une tasse avec de l’eau chaude toute la nuit. Ainsi, elles deviennent moins dures et vous pourrez les manger facilement. De même, vous pouvez consommer des graines germées. Pour ce faire, il faut conserver les graines trempées dans une étoffe de mousseline humidifiée. Au plus trois jours après conservation, vous obtiendrez des noix germées. Ces dernières peuvent être mangées toutes seules ou incorporées dans la salade.

A voir aussi : Quelles solutions utiliser pour éviter les trous dans la barbe ?

Toutefois, il est souvent conseillé de privilégier la consommation en poudre. Cette méthode facilite la consommation et favorise aussi une meilleure assimilation à l’organisme. Avec la poudre de fenugrec, vous disposez de plusieurs alternatives. Vous pouvez soit opter pour une consommation directe ou soit dissoudre quelques cuillerées dans de l’eau à boire. Cette dernière doit surtout être réalisée quelques minutes avant de passer à table. L’assaisonnement de vos plats est également une méthode de consommation bien efficace.

Pour ce qui est de la forme gélule, elle est généralement utilisée comme fortifiant. On l’utilise également pour lutter contre l’anémie. Ce moyen de consommation est souvent prescrit par un thérapeute. La dose à prendre varie suivant la masse musculaire et le poids que vous avez. Par ailleurs, il est aussi bon de le prendre avant le repas.

Lire également : Deux solutions pour booster le fonctionnement de votre cerveau

Partager :