Inhalation directe ou inhalation indirecte ?

11
Partager :
Inhalation directe ou inhalation indirecte ?

Pour bien vapoter, il ne suffit pas de choisir sa cigarette électronique et son e-liquide. Les gestes aussi comptent pour beaucoup. Il existe en général deux types d’inhalation dans le monde de la vape. Découvrez leurs spécialités afin de savoir celle qu’il vous faut.

L’inhalation indirecte ou MTL

L’inhalation indirecte est ce qui est le plus conseillé pour les débutants de la cigarette électronique qui désirent laisser leur habitude de fumeur. En effet, elle se rapproche de la technique de tirage à la cigarette traditionnelle. Voilà pourquoi elle est préconisée pour du sevrage tabagique. La vape MTL consiste en ce que l’utilisateur conserve une petite quantité de fumée à l’intérieur de la bouche avant toute aspiration. La sensation peut être comparée à celle qu’on ressent quand l’on tire un liquide à l’aide d’une paille. L’avantage principal de ce type d’inhalation est qu’il ne nécessite pas une grande puissance. Vous pouvez donc utiliser une e-cig moins coûteuse pour l’occasion. Le MTL consomme également peu en e-liquide.

A voir aussi : Caractéristiques d'une cigarette électronique 220W

L’inhalation directe ou DL

Vous l’aurez deviné, c’est la technique des vapoteurs confirmés. Pour ce qui est de la théorie, la fumée est directement inhalée vers les poumons. Aucune quantité n’est conservée dans la bouche durant le processus. L’inhalation directe demande une e-cig puissante. Il est conseillé que celle-ci possède de larges arrivées d’air. La vapeur obtenue est également plus grande que celle produite par inhalation indirecte. Aussi, il est déconseillé d’utiliser des équipements non adaptés au risque de faire face aux remontées accidentelles de liquide ou à une gêne au niveau de la gorge. Cette gêne se matérialise par des toux lors de la vape.

A lire également : Quelles informations trouve-t-on sur les blogs sur le CBD ?

Partager :