Fissure de la poche des eaux : comprendre ce phénomène en fin de grossesse

45
Partager :

En fin de grossesse, la fissure de la poche des eaux marque le début du travail d’accouchement. C’est un phénomène naturel que tout le monde connaît, mais, outre le cadre médical, rares sont ceux qui se sont intéressés véritablement à la raison. Aujourd’hui, nous avons décidé d’y consacrer un article complet. Découvrez au cours de cet article tout ce que vous devez savoir sur la fissure de la poche des eaux en fin de grossesse !

Rôle de la poche des eaux pendant la grossesse

Commençons déjà par le rôle de cette poche. La poche des eaux ou l’amnios est une membrane remplie de liquide amniotique. Son rôle principal est de protéger le fœtus tout au long de la grossesse. Mais pour quelle raison exactement ?

A découvrir également : Pourquoi devriez-vous consommer du pollen cru ?

Dans la poche des eaux, le fœtus trouve un environnement stérile, propice à son développement. Dans cet environnement, le bébé est aussi protégé contre les éventuels chocs externes et est libre de bouger et de se développer. Lorsque la poche se fissure, le bébé comme la mère savent qu’il est temps qu’il sorte. Le travail commence alors.

Les signes de la fissure de la poche des eaux

On ne peut pas manquer les signes de la fissure de la poche des eaux. En fait, lorsque ce phénomène se produit, les signes sont forcément visuels. Il se manifeste par une fuite soudaine de liquide clair ou légèrement teinté. C’est ce qu’on appelle la perte des eaux qui se produit effectivement au terme de la grossesse.

A voir aussi : Comparaison entre cigarettes électroniques et cigarettes traditionnelles : Quelle option est la meilleure pour vous ?

La perte des eaux est effectivement le début du travail d’accouchement. Lorsque ce phénomène se produit, il est urgent de se rendre à la maternité si ce n’est déjà fait. Il signifie que le bébé sortira d’une minute à l’autre. Toutefois, il ne faut pas confondre la fissure de la poche des eaux à une inconvenance urinaire.

Quoi qu’il en soit, dès lors qu’une fissure des eaux est suspectée, il est préférable de se rendre à la maternité plutôt que chez un médecin généraliste. Si le travail d’accouchement a effectivement commencé, il sera difficile pour un généraliste d’intervenir.

Les implications médicales de la fissure de la poche des eaux

Une fois la poche des eaux fissurée, des précautions médicales doivent être prises pour minimiser les risques d’infection et assurer la sécurité de la mère et du bébé. C’est une raison de plus pour se rendre immédiatement à l’hôpital ou à la maternité puisque le rythme cardiaque du bébé et la température maternelle doivent être surveillés de très près à partir de cet évènement.

Normalement, la fissure de la poche des eaux s’accompagne naturellement de contractions, autre signe du début du travail d’accouchement. Si les contractions ne viennent pas immédiatement, des interventions médicales spécifiques peuvent être nécessaires, d’où, encore une fois, l’importance d’être entre de bonnes mains.

Enfin, après la fissure de la poche des eaux, il faut absolument éviter de toucher à la partie génitale pour éviter tout risque d’infection. Il faut aussi éviter de prendre un bain à ce stade.

Partager :