Urgence dentiste : pour un mal à guérir rapidement

101
Partager :

Vous souffrez d’un mal de dents terrible et cela vous empêche de dormir ? Ce problème peut être très handicapant. Vous devez vous rendre chez un expert pour trouver une solution à la rage de dent. Une urgence dentiste s’impose. 

Urgence dentiste : de quoi il s’agit ?

Une urgence dentiste désigne une situation extrêmement douloureuse. Le patient peut souffrir de gonflement des muqueuses ou encore de fièvre. En odontologie, on classe l’urgence en deux catégories que sont :

A lire également : Quel est le meilleur lactosérum pour le séchage ?

  • L’urgence douloureuse ;
  • L’urgence esthétique.

La première est insupportable. De plus, les anti-inflammatoires et les antalgiques n’ont aucun effet sur ce mal. 

L’urgence esthétique pour sa part porte sur un pont décollé, une dent cassée, une bague dentaire tombée ou le déchaussement de la couronne céramo-métallique. Vous pouvez notez qu’en cas durgence dentiste ces ressources vous guideront vers les soins nécessaires.

A découvrir également : Comment débuter dans le zéro déchet ?

Dans ces deux cas, il faut une intervention urgente et immédiate, car le patient aura besoin d’être soulagé de ses maux dentaires. 

Urgence dentiste : comment cela se passe ?

Une fois chez le dentiste, il commence par évaluer l’urgence. Au préalable, il vous posera quelques questions notamment sur le rythme de la douleur, son intensité et la manière avec laquelle elle est apparue. 

Ensuite, le praticien va se pencher sur les dents douloureuses ou sur la localisation du gonflement. Il devra tenir compte de vos allergies. Il notera des médicaments sur une ordonnance si nécessaire. N’oubliez pas de lui donner la liste des médicaments et calmants que vous avez déjà pris. Faites également mention de vos pathologies systémiques si elles existent. Parlez de votre historique dentaire. Le dentiste aura alors moins de mal à identifier la cause de votre douleur. 

Le dentiste vous soumettra peut-être une radiographie des dents. Cela lui permet également de trouver les causes de l’infection. Notez bien qu’il ne soignera que la maladie pour laquelle vous avez été orienté vers son service.

 

À quel moment parle-t-on d’urgence dentaire ?

 

Les urgences dentaires se manifestent souvent en soirée. Par manque de chance, vous pouvez en souffrir durant les jours fériés ou les dimanches. Seul le dentiste peut vous prescrire un traitement approprié, mais en attendant de le consulter, vous devez voir un praticien qui vous donnera une ordonnance avec des antidouleurs afin de vous soulager.  

En odontologies, les urgences sont dites « médicales » quand la personne est victime d’un accident. Sinon, elles sont causées par des douleurs dentaires intenses. 

Dans le premier cas (médicales), il peut s’agir d’une fracture de la mâchoire. Il est de rigueur d’immobilier le maxillaire et d’appliquer une compresse de glace pour atténuer la souffrance. 

Il peut encore d’agir d’une dégradation de l’état général du patient après une intervention dentaire. Le sujet peut souffrir d’une difficulté respiratoire, d’une allergie ou d’une hémorragie. 

Quelques urgences dentaires à traiter rapidement

Certaines urgences dentaires doivent être traitées dans les plus brefs délais. 

La pulpite

Elle consiste en une inflammation du nerf dentaire et se caractérise par une forte douleur et une intolérance au sucré, au froid ou à la chaleur. Le patient peut ressentir une douleur et une migraine en mastiquant ses aliments. En s’amplifiant, elle peut devenir un abcès dentaire. 

L’alvéolite

L’alvéolite est une inflammation de l’alvéole dentaire, cette cavité logée dans l’os de la mâchoire. Le problème apparaît après l’extraction dentaire alors que le caillot de sang destiné à empêcher l’infection ne se forme pas. Des douleurs extrêmes s’ensuivent.

La parodontose :

La parodontose est une infection du parodonte, ce tissu qui soutient la dent. Lorsque le parodonte s’infecte, il pourrait causer une mobilité des dents. Ce problème fait partie des motifs de consultation générale. 

 

Partager :