Assistance aux personnes malades : deux services d’intervention

7
Partager :
Assistance aux personnes malades : deux services d’intervention

L’assistance aux personnes malades recouvre plusieurs services. Chaque service constitue une solution à une situation délicate précise. Pour cela, cet article présente deux services qui permettent de bien assister une personne malade.

L’assistance ménagère à domicile

Lorsqu’une personne est malade, ses proches peuvent faire appel aux services d’un tiers assistant aux personnes malades. Ce dernier se chargera d’entretenir le domicile, les linges, les courses, la préparation des repas et l’accomplissement des formalités administratives de la personne malade. Aussi, il l’aide à se lever, se laver, marcher, manger et se coucher, etc.

A lire aussi : Suppression des règles prudentielles des laboratoires

Ce service d’assistance doit être réalisé par des prestataires de services conventionnés comme CCAS, les associations d’aides ménagères, etc. Mais, pour bénéficier d’un tel service, il importe de distinguer deux cas en fonction des revenus du sujet. Premièrement, il y a les personnes qui ont des revenus dépassant 8 907,34 € par année concernant une personne seule ou 14 181,30 pour un foyer. Dans ce premier cas, c’est la caisse de retraite qui finance l’assistance. Deuxièmement, pour une personne titulaire d’une pension personnelle, la caisse évaluera sa contribution selon le nombre d’heures d’assistance à domicile requis à cette personne et ses revenus. Il en est de même pour la personne dépendante titulaire de réversion du régime général de la Sécurité sociale.

Afin d’obtenir une meilleure assistance, vous pouvez opter pour une communication entre un patient expert et vous afin de bénéficier d’une meilleure expérience durant votre convalescence.

A voir aussi : Quel est le salaire d’un docteur en pharmacie ?

Les traitements à domicile pour les personnes malades

Les traitements à domicile sont prescrits par les médecins surtout pour les personnes obligées de rester continuellement au lit à cause de leur état de santé ou celles très dépendantes. Cette aide intervient généralement à la suite d’une maladie, d’une chute ou d’une hospitalisation.

Si en principe, les traitements à domiciles sont réservés aux personnes âgées de plus de 60 ans, il y a une possibilité d’en bénéficier si le médecin-conseil de la caisse d’assurance donne son avis en ce sens. Les traitements sont réalisés par des aides-soignantes placées sous la charge des infirmières.

Pour bénéficier de cette assistance, il est nécessaire que le médecin traitant constate l’indispensabilité de traitements à domicile et les ordonner. Ensuite, il devra demander à la caisse d’assurance sociale une prise en charge pour la personne malade. Il faut retenir que contrairement l’assistance à domicile, le traitement à domicile peut être cumulé avec l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Partager :