La qualité du air, un enjeu majeur du rafraîchissement industriel

516
Partager :

Souvent sous-estimés, la qualité de l’air à un enjeu de taille sur la santé des travailleurs et sur la qualité des produits d’une industrie. Toutefois, cet enjeu peut être positif ou négatif. Vous désirez savoir ce que provoque une bonne ou mauvaise qualité de l’air dans une industrie ? Voici dans cet article des informations pertienentes.

Enjeux positifs de la qualité de l’air dans le refroidissement industriel

La qualité de l’air présente dans un environnement de travail pourrait avoir un impact positif sur la productivité industrielle. Une atmosphère non polluée permettrait alors d’avoir un rendement accru et une meilleure qualité du produit. Comment ?

A lire aussi : Prévenir les risques professionnels liés à la sédentarité : Stratégies et solutions efficaces

D’abord, avec une bonne qualité d’air, le bien-être des travailleurs de l’entreprise sera garanti. Sachez que la grande majorité des maladies respiratoires et cancéreuses sont généralement dûes à la présence de certains polluants dans l’air. Certains gaz très dangereux comme le monoxyde de carbone à un taux élevé conduisent même parfois à la mort. Avoir une bonne qualité d’air permettrait alors non seulement l’évacuation des polluants générés par les machines, mais aussi une bonne aération.

Ensuite, une bonne qualité d’air permettrait également d’assurer un bon fonctionnement des machines de production. Sachez que l’accumulation de poussière au niveau de vos machines pourrait provoquer d’importantes pannes fréquentes. Ainsi, avoir une bonne qualité d’air vous permettrait de réduire considérablement vos dépenses pour la maintenance de vos équipements. Et aussi allongeraient la durée de vie de ceux-ci.

A lire également : Combattre la sédentarité au travail : Risques et stratégies efficaces

Sachez-le : la qualité des produits d’une industrie dépend de celle de l’air présente dans les unités de production. Surtout s’agissant d’ industrie agroalimentaire et chimique. En effet, lorsque les particules présentes dans l’air se posent sur les produits, elles ont tendance à les abîmer. Une meilleure qualité de l’air permettrait alors d’avoir des produits sains et faciles à conserver.

Enfin, une bonne qualité de l’air permettrait d’éviter les sanctions notamment dues au non-respect des VLE. Mais aussi d’éviter celles dues à la violation des normes de santé et de sécurité applicable sur les lieux de travail industriel

Enjeux négatifs de la qualité de l’air dans le refroidissement industriel

En premier lieu, une mauvaise qualité de l’air pourrait provoquer une lourdeur dans l’environnement. Les travailleurs auraient alors tendance à se sentir fatigué, parfois même étourdi ou encore ressentir fréquemment des douleurs à la tête. D’autres symptômes tels que : éternuements, écoulement nasal et toux pourraient également se faire ressentir.

Par ailleurs, certaines études ont montré que le développement de certains allergènes, entraîne des maladies beaucoup plus graves. Parmi celles-ci, on compte : les pathologies respiratoires comme l’asthme, les maladies cancéreuses et autres maladies pulmonaires. En particulier pour les travailleurs exposés aux produits chimiques radioactifs dangereux.

En second lieu, sachez qu’une mauvaise qualité de l’air pourrait engendrer de mauvaises odeurs. Alors les travailleurs auraient du mal à effectuer les tâches qui les incombent. Notamment, lorsque celle-ci se situe dans des zones où la concentration des odeurs est plus forte. Ceci va alors provoquer une baisse du rendement malheureusement dû à l’inconfort des travailleurs.

Partager :