Comment assurer une meilleure maintenance préventive des matériels médicaux ?

893
Partager :

Dans le domaine de la santé, beaucoup d’éléments sont à prendre en compte. Le plus important, c’est la compétence du médecin. Mais actuellement, l’univers médical ne peut plus se passer de matériels performants et efficaces. Un outil défectueux impacte négativement les soins et les diagnostics. D’où la nécessité d’une maintenance préventive périodique. Voici comment optimiser cette opération.

Maintenance préventive : qu’est-ce qu’elle implique ?

La maintenance préventive d’un matériel de santé consiste à vérifier le bon fonctionnement de l’équipement sur une durée périodique. Lors de cette intervention, les responsables de la maintenance vont faire le nettoyage et vérifier les éléments qui pourraient nécessiter une réparation ou les pièces qui souhaitent un remplacement. Tout cela, c’est pour réduire le risque de panne totale.

A lire en complément : Comparaison entre cigarettes électroniques et cigarettes traditionnelles : Quelle option est la meilleure pour vous ?

La prévention est ainsi indispensable pour éviter une grande perte et aussi pour assurer le bon fonctionnement de tous les équipements médicaux. Afin d’éviter une suspension de longue durée, il faut planifier la maintenance préventive de manière régulière. Il faut aussi qu’elle soit optimisée pour assurer les autres formes de maintenance et assurer la continuité des soins.

A lire également : Privilégier le vêtement de travail à usage unique dans le milieu médical

Assurer la maintenance grâce à un logiciel de gestion

Les opérations de maintenance doivent être organisées et efficaces. Pour cela, il faut une bonne communication entre les différents intervenants. Dans cette optique, il est important d’avoir une trace écrite de toutes les opérations qui se déroulent pendant la maintenance. Pour cela, il est préférable d’utiliser un logiciel de gestion d’intervention. Un logiciel de gestion d’intervention vous permet de numériser tous les historiques des interventions lors d’une maintenance préventive.

En fait, chaque opération doit être consignée dans un document officiel pour certifier sa réalisation. La numérisation permet de ne pas vous éparpiller avec les paperasses. Avec le logiciel, vous pouvez non seulement extraire les documents en cas de besoin, mais vous facilitez aussi l’accès aux données pour toutes les personnes qui doivent avoir une vue sur les opérations réalisées et à réaliser. Ces informations sont aussi accessibles en temps réel auprès de tous les acteurs concernés.

Définir une stratégie de maintenance adaptée

Outre l’utilisation d’un logiciel d’intervention, il faut aussi mettre en place une stratégie de maintenance adaptée à chaque matériel de santé. Aurez-vous besoin d’une équipe de maintenance à disposition ? Ou est-ce que l’externalisation serait une meilleure option ? Si oui, serait-elle partielle ou totale. Tout dépend en fait de l’équipement médical que vous utilisez.

En fonction de ces options, il peut y avoir différents types de contrats de maintenance. Si vous souhaitez une externalisation partielle par exemple, le contrat peut être forfaitaire sur une durée déterminée. Avec ce contrat, vous pouvez aussi définir le nombre d’interventions ou conclure une maintenance illimitée pendant la période donnée. Les offres et contrats peuvent varier d’un prestataire à un autre. Certains techniciens proposent des offres plus flexibles.

Ainsi, il importe de définir une stratégie en fonction de vos besoins, et aussi selon votre budget de maintenance. Cela vous permettra de demander un contrat plus personnalisé auprès des prestataires. Ce qui pourrait aussi vous aider à réduire considérablement le budget de la maintenance. Si vous êtes dans le milieu hospitalier, il est aussi conseillé de rassembler les besoins de chaque département pour ne pas augmenter le coût de l’intervention.

Partager :