Postes de sécurité microbiologique : quels sont les avantages ?

Le Poste de sécurité microbiologique (PSM) est un appareil qui est particulièrement fabriqué pour la manipulation des matériaux qui peuvent être dangereux biologiquement. En outre, ces PSM assurent la protection de celui qui manipule ces matériaux de même que son environnement. Ainsi, l’environnement dans lequel ils se retrouvent est toujours sain. Pour mieux les cerner, on les regroupe souvent en deux catégories. L’une concerne les objectifs de protection et l’autre distingue les domaines d’application en s’appuyant sur la gravité des risques d’infection. Voici les avantages des Postes de sécurité microbiologique selon la catégorie.

Avantages des PSM suivant les objectifs de protection

Ici, on retrouve les PSM de type I à III. Les PSM du type I vont créer un flux d’air dans le but de protéger le manipulateur. En effet, ils créent un flux d’air entrant dans son intérieur. Par ailleurs, ils vont également créer un flux d’air qui va servir à protéger l’environnement. Le présent flux d’air est obtenu par le rejet du flux d’air entrant hors de son intérieur via un filtre bien efficace. Cela dit, le manipulateur ne risque pas d’être infecté lors de ces travaux par des agents pathogènes.

A lire également : Comment bien choisir son lait infantile ?

Les PSM de classe 2 et 3

Pour ce qui est du poste de sécurité de type II, l’air va suivre un flux continu. Ici, les particules qui viennent de l’extérieur ne pourront pas contaminer la partie interne grâce à un dispositif bien conçu comme celui de noroitlabo.com. En effet, il y a un courant descendant et filtré qui assure ce rôle. En réalité, tous les laboratoires exerçant dans ce genre de domaine doivent au moins être équipés des PSM2. Ce type de PSM crée en réalité une barrière immatérielle entre le manipulateur et son œuvre. Aussi, l’atmosphère dans lequel le travail est effectué est protégée. De plus, le produit qui fait objet de manipulation est également protégé contre toute contamination grâce à un flux d’air omnidirectionnel vertical descendant à très grande efficacité.

Ici, vous n’aurez pas du mal à nettoyer l’appareil. Les PSM III protègent également le manipulateur, le produit de même que l’atmosphère. Ici, ils vont créer un volume totalement fermé pour sécuriser le manipulateur. Ensuite, ils vont alimenter l’enceinte en air à travers un filtre à grande efficience. Enfin, les PSM III vont protéger l’atmosphère en évacuant du flux d’air hors de l’intérieur de l’appareil. Ils se servant ici de deux filtres très utiles et disposés en série. Toutefois, il ne découle pas d’air omnidirectionnel comme dans le cas précédent. De ce fait, le produit n’est pas spécialement protégé contre une éventuelle contamination croisée.

A voir aussi : Se créer un environnement propice à l'apprentissage

Les PSM selon l’importance du risque d’infection 

Tous les PSM n’ont pas une paroi matérielle qui se retrouve entre le manipulateur et sa manipulation. À cet effet, les PSM ont des niveaux différents de protection. Ainsi, quelle que soit la manipulation à faire, vous devez bien préparer votre plan de travail en le nettoyant avec un détergent non agressif. Aussi vous devez mettre en route votre PSM 15 minutes avant les manipulations et nettoyer les matériaux qui serviront aux manipulations avec l’éthanol à 70°. Aussi, vous devez savoir que vous n’aurez pas d’aller-retour à faire. Il est alors recommandé de garder près de vous, tous les matériaux qui serviront aux manipulations. N’oubliez pas de vous débarrasser de vos bijoux et lavez-vous les mains minutieusement.

 

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons