Lecture : Lire c’est bon pour la santé !

Les jours s’étirent. Tu as des coups de blues. Avez-vous peur de sombrer dans la dépression ? Cher jeune retraité, cher jeune retraité, voici une thérapie douce, très douce et plutôt agréable, qui ne nécessite pas de piqûres ou de comprimés à avaler.

Vous pouvez vous allonger sur un canapé ou vous asseoir dans une chaise digne de Voltaire. Sans avoir besoin de la compagnie d’un psy.

A voir aussi : Comment prendre soin de son corps en hiver ?

Cette thérapie est en train de lire. Parce que c’est bon à lire !

Lire est plus qu’un plaisir

Une étude récente de l’Université de Liverpool (Royaume-Uni) montre que la lecture a une influence positive sur notre comportement quotidien.

A lire aussi : Rumignote : 1 astuces miracle pour arrêter de se plaindre

Platon a mis dans la bouche de Socrates cette idée simple que la connaissance a un impact sur notre comportement envers les autres, sur notre comportement dans la société.

Plus tard, Condorcet a expliqué que « la liberté est impossible pour les ignorants ». Il a déclaré : « N’imaginez pas que les meilleures lois combinées puissent rendre un ignorant égal à un homme habile, et le rendre libre, esclave des préjugés. »

Les livres nous aident à profiter de la petites choses de la vie. Les livres sont un excellent remède contre le stress. Les livres nous montrent qu’il n’est pas honteux d’avoir des faiblesses… et qu’ils ont beaucoup d’autres vertus.

Ne pas lire, c’est manquer les plaisirs et les avantages. Voici 7 d’entre eux fournis par une lecture quotidienne.

1. La lecture est un stimulant pour le cerveau

La lecture est un exercice mental auquel notre cerveau participe activement. Il organise des idées, relie des situations, des personnages, parfois des concepts.

L’ exercice de la lecture ne laisse pas de marbre. Il provoque des réactions chez le lecteur, stimule son imagination, ses émotions et lui donne quelque chose à penser.

Biologiquement, la lecture crée de nouvelles connexions neuronales… ce n’est pas trivial car ces liens entre neurones renforcent la mémoire, augmentent la concentration et l’attention, et favorisent la pensée critique.

C’ est ce que nous appelons nos fonctions cognitives qui, comme tout le monde le sait, se détériorent avec l’âge.

Comme les muscles du corps, le cerveau a besoin formation pour rester vigoureux et en bonne santé. Il ne s’use que si elle n’est pas utilisée !

Une étude de l’Université d’Oxford montre que ceux qui lisent beaucoup pendant leur adolescence sont plus susceptibles de réussir professionnellement et d’avoir une retraite heureuse.

Encouragez vos petits enfants !

2. La lecture nous offre de bonnes vacances

La lecture nous éloigne de notre vie quotidienne, nous transporte dans des pays que nous ne connaissons pas, dans les temps anciens (ou futurs !), nous fait vivre parmi des gens que nous n’aurons jamais l’occasion de rencontrer.

Un roman nous transporte ailleurs, nous fait rêver.

Et ça fait du bien. C’est comme des vacances… sur les pages.

3. La lecture améliore l’attention et la concentration

Depuis que j’ai pris ma retraite, je n’ai plus une minute !

Tu l’as entendu, comme moi, plusieurs fois. Un comportement très actif, a fortiori hyperactif, génère du stress.

La lecture est un antidépresseur naturel pour les personnes âgées. Parce que la lecture est relaxante.

Quand on est immergé dans sa lecture, notre attention est mobilisée par l’intrigue, par les situations, l’action des personnages. Le reste du monde s’évanouie. Nous vivons la vie du roman.

La lecture aura un effet bénéfique sur notre état de stress. Et un. La lecture améliorera notre capacité à nous concentrer et à nous concentrer. Et deux.

Et nous savons bien qu’avec l’âge, nous avons tendance à perdre un peu de notre attention.

Il suffit de 15-20 minutes de lecture quotidienne… Je vous l’ai dit, c’est un remède pour de nombreuses maladies, ce qui apporte beaucoup et n’est pas très exigeant.

4. La lecture augmente nos connaissances

Quand nous lisons, nous nourrissons notre cerveau avec de nouvelles informations, de nouvelles connaissances. Nous découvrons des univers inconnus, des terres lointaines.

Pas mal de faire face aux nouveaux défis de la retraite !

Et comme le disait Condorcet en 1791, « l’ignorance maintient dans cet état une dépendance servile. » Pas mal aussi d’être libre parce que jamais, même dans le pire des misères, nous serons en mesure de retirer vos connaissances et connaissance.

5. Lecture musculaire notre mémoire

Je parle de lire, pas de déchiffrer ! La lecture, c’est comprendre ce qui est écrit : comprendre l’action, le contexte, les personnages, les relations entre les personnages, ce qui les pousse à agir, etc. L’intrigue est souvent assez dense et vous devez repérer et se rappeler qui est qui et qui fait quoi. Houlala !

Heureusement, notre cerveau est fantastique. Il va mémoriser tout ça.

Chaque fois que le cerveau mémorise une nouvelle chose, il crée une synapse, c’est-à-dire une connexion à d’autres neurones plus anciens. C’est franchement extraordinaire !

Cela signifie que chaque fois que le cerveau augmente notre capacité à garder les choses dans notre esprit.

Avec l’effet collatéral de réguler notre humeur, notre état de bien-être.

6. La lecture élargit nos capacités analytiques

Vous lisez une histoire, un roman, et vous pensez : en fin de compte, ces deux-là réussiront-ils à se marier ? Que fera l’autre, le traître ? Il meurt à la fin ? Et vous pouvez Imaginez ce qui pourrait arriver si… vous pouvez comprendre pourquoi le héros fait ce qu’il fait. fait…

C’ est tout, vous avez fait un bon travail d’analyse critique !

Vous pourrez parler de l’épaisseur des personnages, de la fluidité de l’intrigue, de la qualité de l’écriture.

En lisant, vous développerez ces capacités et ralentissez la dégradation cognitive (voir ci-dessus ! !) que chacun de nous devra affronter un jour ou un autre.

Dans l’ensemble, savoir comment analyser une situation est utile, aussi, dans la vie quotidienne.

7. La lecture crée également un lien social

La lecture d’un roman favorise l’empathie. Pas de sympathie (ni d’antipathie, non plus).

L’ empathie. L’empathie, c’est-à-dire l’ouverture aux autres.

La lecture d’un roman est entrée dans un univers qui n’est (généralement) pas le nôtre. Si l’écriture est de qualité, le roman est bien construit, le lecteur s’identifiera à l’un des personnages, à ses sentiments, à posséder le drame qu’il vit dans l’histoire. Ce faisant, le lecteur découvrira soudainement pourquoi un peut avoir un tel comportement, comment un tel caractère physique ou mental peut conduire au culte ou, au contraire, à la détestation.

Si vous lisez, par exemple, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de l’Américain Harper Lee (publié en France en 1960) vous comprendrez de quoi je parle.

Après cela, on ne regarde plus les autres de la même manière. Un roman est une fiction qui est parfois frappante comme réalité.

La lecture est humaine.

Alors que certains animaux savent comment fabriquer et utiliser certains outils, aucun ne peut lire. L’être humain est le seul animal capable de produire des textes littéraires. Allons en profiter.

Quoi qu’on ait dit, la télévision et le cinéma n’ont pas remplacé la lecture.

Si votre smartphone vous permet d’être actif sur Facebook, sur Tweeter et ailleurs, il offre également la possibilité de lire. Lisez des nouvelles et lisez des livres… dont nous parlerons sur Facebook ou avec des amis autour d’un verre.

L’ échange d’idées enrichit, révèle d’autres façons de comprendre le livre. Et ainsi, développe le potentiel de notre cerveau

Alors, partagez-le ! Partagez vos lectures !

Depuis un peu plus d’un an, je participe à un club de lecture. Et c’est un vrai bonheur.

On se rencontre une fois par mois. Nous ne sommes pas très nombreux, une demi-douzaine, huit dans les grands jours.

A chaque session, chacun (oui, nous ne sommes que des femmes, pas fait exprès, encore !) chacun propose un ou deux titres… au moins ceux qui ont quelque chose à proposer. Nous votons et sélectionnons le livre à lire pour la prochaine fois.

Et lors de la prochaine réunion, nous partageons nos impressions : ce que nous avons aimé ou moins aimé, le style d’écriture, l’intrigue, le contexte, le message que l’auteur voulait transmettre, etc. C’est vraiment amusant et il permet de profiter beaucoup plus de sa lecture.

Donc, vous aussi, partagez ! Partagez vos lectures !

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons